L’éthique de l’intervention

L’éthique de l’intervention sociale et thérapeutique auprès de personnes vulnérables est fondée sur une disponibilité relationnelle humanisante qui se manifeste au sein de l’Agapei par :

  • Un rapprochement des approches sanitaires et psychosociales à partir du « prendre soin » commun à l’ensemble des intervenants ;
  • Une reconnaissance des potentialités pour donner confiance et stimuler les projets de vie ;
  • Une philosophie du soin : l’aide est fondée sur la sollicitude et la valeur thérapeutique de la relation avec la personne ;
  • Une attention toute particulière à l’égard des soins invasifs susceptibles de générer des désagréments et des douleurs ;
  • Une vigilance clinique accrue du seul fait que les personnes ont du mal à vivre avec leurs difficultés quotidiennes et à repérer les signes précurseurs des maladies.